« Franco Mines », le Forum Francophone de la Lutte Antimines, est créé sous la forme d'une association de type « loi de 1901 ». Ses objectifs sont :

  • Rendre la lutte contre les mines beaucoup plus accessibles aux publics et aux professionnels francophones.
  • Appuyer la sauvegarde de la langue française dans des domaines techniques et politiques où les pays francophones sont incontournables.
  • Assurer la mise en relation des adhérents à propos de la lutte antimines dans le monde.
  • Promouvoir les programmes officiels et non officiels de lutte antimines dans le monde.

C‘est une auberge espagnole où l’on trouve ce que l’on y apporte.

Edito

Manuel Gonzal

Au début des années 2000 il y avait peu d’espaces d’expression libre sur la lutte contre les mines et les REG.

Mais tous étaient anglophones. On arrivait à des aberrations comme d’obliger les employés nationaux à apprendre l’anglais pour comprendre leurs propres procédures nationales, de recruter en anglais des cadres pour servir une ONG francophone dans un pays francophone, etc…

C’est ainsi qu’en 2006 germa l’idée de faire un forum francophone, pendant des deux principaux forums anglophones de l’époque MgM et IGEOD.

En janvier 2007, nous étions 35 et aujourd’hui nous atteignons 660 membres.

En plus du forum et du présent site internet, nous avons aussi ouvert une page Facebook, groupe fermé, dont l’entrée n’est acceptée qu’à condition d’être déjà membre du forum.

Pour vous y inscrire, veuillez aller sur la page du même nom. 

 

Manuel Gonzal - Modérateur

Dernière minute

La triste histoire des ingénieurs qui voulaient déminer le monde

Ils avaient inventé un moyen efficace et peu coûteux de déminer les champs de mines. Ils ont eu leurs premiers clients, en Libye et en Croatie. Tout le monde voulait les mettre sous contrat. Mais ensuite, en un seul automne, ils ont été anéantis: chronique d'une catastrophe industrielle suédoise

La suite ici...

 

Les îles Malouines totalement déminées près de 40 ans après la guerre

(Londres) Les îles Malouines, territoire britannique de l’Atlantique Sud, sont totalement débarrassées des mines antipersonnel, près de 40 ans après la fin de la guerre éclair entre le Royaume-Uni et l’Argentine, a annoncé mardi le ministère britannique des Affaires étrangères.

La suite ici...

Mozambique, Balkans, Guinée Bissau, Afghanistan, Sénégal, Soudan, Sénégal, Tchad, Djibouti, Koweït, Iraq et Colombie, une vie d’aventures de démineur !